Carte de France: cadeau précieux de la Russie

lundi mars 16, 2020
Carte de France: cadeau précieux de la Russie

Cette carte de France est une merveille de marqueterie en pierre que l’on peut admirer au château de Compiègne (60), à 70 kilomètres de Paris.

Logée dans un meuble en chêne massif de toute beauté, cette œuvre fut offerte par le tsar Nicolas II au président français de l’époque E. Loubet pour l’exposition universelle de 1900. Il ne fallut pas moins de trois années d’efforts aux artisans d’Ekaterinburg (région de l’Oural) pour achever cette prouesse.

La France voit chacun de ses départements magnifiés par des pierres ornementales aux coloris et aux veinures différents. Le marbre blanc sert d’aplat aux eaux côtières. Les rivières coulent grâce à la platine et toutes les inscriptions sont en or. Le tour de force de cette réalisation est l’extrême finesse des détails qui délimite chaque territoire.

Les matériaux utilisés pour créer la carte ont été extraits de la région de l’Oural, connue dans le monde entier pour la diversité et la richesse de ses gisements.

Mais, ce qui fait la magnificence de l’oeuvre, ce sont les 106 pierres taillées précieuses et pierres de couleurs, représentant les grandes et moyennes villes de France. Ainsi, 38 d’entre elles sont représentées par des quartz, 21 par des améthystes.

Paris est honoré d’un rubis rose, Cherbourg fait scintiller une alexandrite, Marseille et Le Havre sont auréolés d’une émeraude. Bordeaux arbore une aigue-marine, Lille – phénacite, Lyon – tourmaline, Nice – zircon jaune, Reims – chrysolite, Rouen – saphir, Toulon – chrysobéryl, Nantes – héliodore.

Cette carte a été reconnue comme une véritable œuvre d’art et a longtemps été installée au Louvre, puis transférée au château de Compiègne, ancienne résidence des rois de France.

En 1996, près de cent ans plus tard, les célèbres joailliers de l’Oural Zhukov, Ustyantsev et Kazachenko ont réalisé en deux ans une copie conforme de la carte, que l’on peut voir au Musée d’Ekaterinbourg.

Curiosité : en visitant le château, les curieux rencontreront un gigantesque spécimen d’ours sibérien, réalisé par des taxidermistes russes, également offert par Nicolas II.

                  

Maybe you are interesting also in those posts

Extraction des diamants en Russie

Extraction des diamants en Russie

mercredi avril 1, 2020

La Russie produit 26% du volume mondiale de diamant     Groupe ALROSA se spécialise...

Classification des pierres en Russie

Classification des pierres en Russie

mercredi avril 1, 2020

Le défi d’un gemmologue Les gemmologues prennent en compte, lors de l’expertise des pierres, l’origine...

Systèmes d’expertise des diamants Russe/GIA

Systèmes d’expertise des diamants Russe/GIA

mercredi avril 1, 2020

La comparaison des systèmes montre qu’ils sont tous basés sur une évaluation des quatre principaux...

Recevez notre newsletter

Restez à jour avec les dernières nouvelles i-gem.eu. Bien sûr, nous ne vous envoyons pas de spam et vous pouvez vous désinscrire à tout moment.