Classification des pierres en Russie

mercredi avril 1, 2020
Classification des pierres en Russie

Le défi d’un gemmologue

Les gemmologues prennent en compte, lors de l’expertise des pierres, l’origine géographique, la géologie, la composition chimique, la présence des éléments les plus caractéristiques (fer, aluminium, cuivre, etc.), la cristallographie…

Il existe différentes classifications chimiques, minéralogiques, technologiques, commerciales et autres. Le choix d’un classement dépend de l’objectif du gemmologue.

En Russie les classifications initiales des pierres précieuses (ci-dessous Bauer-Fersman, Kievlenko) étaient basées sur le principe de leur valeur relative. La même faiblesse de ce classement est que la même pierre peut être attribuée à de différents groupes en même temps. Un autre type de classification dépend de la transparence et des caractéristiques mécaniques des pierres précieuses (ci-dessous classification industrielle « VNIIuveliprom»). Cette approche particulièrement industrielle rend le système trop différent des autres classements. La classification minéralogique est considérée comme la plus complète, car elle englobe toutes les matières naturelles et est apte à décrire des analogues synthétiques.

 

En Russie, il est courant de faire la distinction entre les pierres précieuses utilisées dans la joaillerie (pour facettage) et les pierres ornementales destinées à la fabrication de produits de taille (boîtes, cendriers etc.) Il existe en Russie également un groupe intermédiaire utilisé en bijouterie et en taille de pierre (pour faire des cabochons et petits objets). Ce classement est nécessaire afin de répondre aux besoins de l’industrie de la pierre en Russie (voir « Pierres – classification russe »).

Classification chimique

La classification selon la composition chimique des pierres est la suivante:
Silicates – chrysolite, grenat, béryl zircon, néphrite;
Oxydes – corindon, quartz, opales, spinelle;
Sulfures – pyrite, galène, sphalérite;
Halogénures – fluorine;
Eléments natifs – le diamant;
Carbonates – la malachite, l’onyx de marbre;
Composés organiques – ambre, coraux, perles.

La classification M. Bauer – A. Fersman

En 1896, M. Bauer a développé une classification des pierres. L’académicien A. Fersman l’a élargi et complété en 1920. Selon cette classification, les pierres ont été classées en trois groupes. Cette classification est souvent citée dans la littérature scientifique russe.

I – pierres précieuses et de couleur (transparentes ou translucides destinées à être facettées),

II – pierres de couleur et ornementales (pierres colorées transparentes, translucides ou opaques destinées à être utulisé en cabochons ou en objets décoratifs),

III – gemmes organiques (ambre, coraux, perles, jais…)

Cette classification de Bauer-Fersman a été longtemps populaire auprès des minéralogistes et des bijoutiers. Actuellement, elle est considérée comme obsolète.

La classification E. Kievlenko

La classification actuellement largement utilisée dans le commerce de pierres et de bijoux est celle du professeur E. Kievlenko. C’est une version améliorée et simplifiée de la classification de Bauer-Fersman, qui prend en compte la valeur marchande des pierres.

I groupe – pierres précieuses et de couleur

1er classe: diamant, émeraude, saphir bleu, rubis **

2e classe: alexandrite, jade jadéite, saphir orange, jaune, violet et vert, opale noire

3e classe: demantoïde, spinelle, opale blanche et opale de feu, aigue-marine, topaze, rhodolite, pierre de lune, tourmaline rouge

4e classe: tourmaline bleu, verte, rose et polychrome, spodumène (kunzite, hiddenite), zircon, beryl jaune, vert, doré et rose, turquoise, péridot, améthyste, chrysoprase, grenat (pyrope, almanin), citrine

II groupe – pierres de couleur et ornementales

1er classe : quartz fumé, hématite, ambre, cristal de roche, jade jadeite et néphrite, lapis lazuli, malachite, aventurine

2e classe: agate, calcédoine, cacholong, amazonite, rhodonite, héliotrope, quartz rose, obsidienne arc-en-ciel, opale ordinaire, labradorite, pierre de lune et autres feldspaths opaques iridescents

III groupe – pierres ornementales décoratives

Jaspe, pegmatit, bois fossilisé, marbre rubané, serpentine, obsidienne, jais, quartzite, sélénite (gypse), fluorite, quartzite, agalmatolite, silex à motifs, marbre coloré

Classification industrielle « VNIIuveliprom» (L’Institut de recherche scientifique de l’Union de l’industrie de la bijouterie)

Avec le développement de l’industrie de la bijouterie et de la taille en 1970-1980, il est devenu nécessaire de créer une classification industrielle des pierres de couleur et ornementales, adaptée au travail pratique. L’Institut de recherche scientifique de l’Union de l’industrie de la bijouterie « VNIIuveliprom» (« ВНИИювелирпром ») a développé une telle classification. Toutes les pierres ont été divisées en trois types: pierres précieuses (pour facettage), pierres de couleur et ornementales (pour faire des cabochons), pierres ornementales (fabrication d’objet et de décor). A l’intérieur du classement, les pierres sont organisées en fonction de la transparence, de la dureté (échelle de Mohs), de la brillance et de leur valeur.

Classification « VNIIuveliprom»

Type I. Pierres précieuses et de couleur
Sous-type I-1. Pierres transparentes:
Groupe I-1-1. Dureté 10 – diamant;
Groupe I–1-2. Dureté 9-7 – corindon, béryl, tourmaline, grenat, chrysobéryl, spinelle, monocristaux de quartz, topaze, euclase, phénacite, zircon, cordiérite, andalousite, staurolite;
Groupe I-1-3. La dureté de moins de 7-5 – spodumène, béryl, kyanite, dioptase, brazilianite, tanzanite, diopside chrome, bénitoïte, apatite, axinite, scapolite, thomsonite, danburite, ulexite, cassitérite, hambergite, actinolite, obsidienne verte;
Groupe I-1-4. Dureté inférieure à 5 – sphalérite, fluorite, brucite, zincite, scheelite.

Sous-type I-2. Pierres opaques et étincelantes:
Groupe I-2-1. Couleur homogène – hématite-sang, pyrite, cobaltine, psilomélane;
Groupe I-2-2. Avec motifs – hématite, cryptomelane

Sous-type I-3. Pierres translucides
Groupe I-3-1. Pierres aux couleurs vives – cornaline, chrysoprase, chloropal, quartz rose, smithsonite, préhnite, zoïsite, jadéite;
Groupe I-3-2. Pierres à motifs ou avec de belles inclusions – agate, quartz rutile, agate paysage, onyx (sardonyx);
Groupe I-3-3. Pierres sans motif et incolore – calcédoine, cacholong;
Groupe I-3-4. Pierres à effet optique – opale noble, pierre de lune, obsidienne arc-en-ciel

Sous-type I-4. Pierres opaques mates avec une belle couleur et une texture de surface dense:
Groupe I-4-1. Pierres utilisées avec transformation ultérieur – turquoise, variscite, corail; Groupe I-4-2. Pierres utilisée dans son état naturel – perles

Type II. Pierres de couleur et ornementales
Sous-type II-1. Pierres à grains fins, dureté supérieure à 6:
Groupe II-1-1. Jade néphrite, jadéite et leurs imitations naturelles, roche grenat-chlorite, xénolite, fibrolite

Sous-type II-2. Pierres à grains moyens, dureté 5-6:
Groupe II-2-1. Pierres de couleurs vives – lapis-lazuli, rhodonite, amazonite, jaspe, unakit (agrégat d’épidote et de feldspath potassique), charoïte;
Groupe II-2-2. Pierres avec motifs – bois fossilisé, pegmatite graphique, un silex à motifs, jaspe, obsidienne, héliotrope, perelivt;
Groupe II-2-3. Pierres à effet optique – pierre de lune, œil de tigre, œil de faucon, obsidienne argentée («irisante»), aventurine, nacre;
Groupe II-2-4. Pierres brutes:
sous-groupe II-2-4a. Pierres massives – calcédoine, smithsonite, jade néphrite;
sous-groupe II-2-4b. Croûtes et aspérités – druses d’améthyste et de quartz, druses d’uvarovite, dendrites de manganèse, cuivre et argent natif

Sous-type II-3. Pierres de petite et moyenne dureté:
Groupe II-3-1. Transformé à froid: malachite, azurite, serpentine, anthracite

Type III. Pierres ornementales décoratives
Sous-type III-1. La dureté supérieure à 5:
Groupe III-1-1. Ressemblant au verre – obsidienne, jaspe, cornéenne, microquartzite;
Groupe III-1-2. Roches hétérogènes et agrégats de minéraux:
sous-groupe III-1-2a. Quartz-glace, quartzite-taganay, granite amazonite;
sous-groupe III-1-2b. Péridotites, pyroxénites, skarn hédenbergite;
sous-groupe III-1-2c. Serpentine, jaspilite;
sous-groupe III-1-2d. Eclogite, gneiss à grenat, roches à tourmaline;
sous-groupe III-1-2e. Granitoïdes, syénites néphéliniques, labradorite, porphyre etc.

Sous-type III-2. Dureté de 5 à 3:
Groupe III-2-1. Translucide – marbre onyx, fluorite;
Groupe III-2-2. Opaque – marbre, ophiocalcite, anhydrite, serpentine, chlorite-serpentine

Sous-type III-3. Tendre, dureté inférieure à 3:
Groupe III-3-1. Translucide – albâtre, sélénite, halite;
Groupe III-3-2. Opaque – graphite, stéatite, pyrophyllite, brucite, stéatite

Pour mener à bien les échanges commerciaux et scientifique avec la Russie, il est utile de connaître les différentes classifications.

**Parenthèse juridique

Il serait nécessaire de préciser que du point de vue juridique les pierres précieuses nommées par l’état russe sont plus nombreuses.
Selon l’article 1 de la loi fédérale du 26 mars 1998 n ° 41-FZ “sur les métaux précieux et les pierres précieuses” les pierres précieuses sont dans leur définition juridique : diamant, émeraudes, rubis, saphir, alexandrite, perles naturelles et ambre, unstatut particulier est donné au jade néphrite. Attention lors de l’achat de ces matières, il faut vérifier le permis de vente et exiger systématiquement une facture.
A noter : Le terme « semi-précieux » est encore utilisé dans la nomenclature douanière russe.

Maybe you are interesting also in those posts

Extraction des diamants en Russie

Extraction des diamants en Russie

mercredi avril 1, 2020

La Russie produit 26% du volume mondiale de diamant     Groupe ALROSA se spécialise...

Systèmes d’expertise des diamants Russe/GIA

Systèmes d’expertise des diamants Russe/GIA

mercredi avril 1, 2020

La comparaison des systèmes montre qu’ils sont tous basés sur une évaluation des quatre principaux...

Découverte des pierres en Russie

Découverte des pierres en Russie

vendredi mars 20, 2020

La découverte des pierres en Russie s’est opérée très lentement. Contrairement à l’Europe de l’Ouest...

Recevez notre newsletter

Restez à jour avec les dernières nouvelles i-gem.eu. Bien sûr, nous ne vous envoyons pas de spam et vous pouvez vous désinscrire à tout moment.