Systèmes d’expertise des diamants Russe/GIA

mercredi avril 1, 2020
Systèmes d’expertise des diamants Russe/GIA

La comparaison des systèmes montre qu’ils sont tous basés sur une évaluation des quatre principaux critères: poids, couleur, pureté et qualité de la taille. Les différences entre les systèmes se manifestent dans la façon d’évaluer ces critères, en particulier la couleur, la pureté et la qualité de la taille. La classification russe était conçue principalement pour la production de diamants et non pour leur expertise. Strictement parlant, un diamant qui ne répond pas aux spécifications n’est pas sujet à évaluation selon ces standards. Par exemple, seulement les diamants rond brillant peuvent être évalués selon ce système.

Ci-dessous la comparaison du système russe (TU 117-4.2009-2002) et les systèmes occidentaux (GIA).

Rapport des couleurs et pureté ТU russe/GIA américain
Diamant rond brillant 17 et 57 facettes

 

Couleur. Les nuances de la pierre varient du blanc bleuté (parfaitement incolore) au cognac et sont notées par des nombres de 1 à 9. La classification des couleurs des diamants est différente pour les diamants ronds taillés en 17 (Kr17) et en 57 facettes (Kr-57 jusqu’à 0,29 carats) et pour les autres Kr-57 à partir de 0,30 carats. Souvent la couleur est évaluée selon la perception d’un expert qui fournit, sur le certificat, une description précise mais subjective des couleurs (par exemple “couleur secondaire”, “teinte”, “couleur subtil”, “couleur à peine perceptible”). Ainsi, la même pierre n’aura jamais deux certificats strictement identique.

Pureté.
La pureté en Russie est notée par des nombres de 1 à 12. L’évaluation de la pureté est effectuée à l’aide d’une loupe x10. Les défauts trouvés sous grossissement supérieur, mais non visibles sous x10, ne sont pas pris en compte. La spécification technique russe décrit en détail la nature des inclusions (leur volume, leur quantité, leur emplacement, etc.) et attribue au diamant un chiffre.

La qualité de la taille.

Au début du 20ème siècle, le mathématicien d’origine russe, Marcel Tolkovsky, publia une étude intitulée “Diamond Design”, dans laquelle il présentait les proportions idéales du point de vue de la réfraction des faisceaux de lumière dans le diamant, assurant une brillance maximale. Ainsi, les diamants ronds à 57 facettes sont devenus connus sous le nom de «diamants Tolkovski» et ont reçu la désignation Kr-57. Cette taille « rond brillant » est considérée comme la norme mondiale.

Pour les petits diamants, une forme ronde avec 17 facettes est considérée comme idéale (Kr-17). Cette coupe permet de garder le rapport le plus optimal des caractéristiques de qualité de la pierre avec son prix.

La qualité de la taille est réglementée par TU 117-4.2099-2002. Cette norme spécifie les paramètres géométriques des diamants (angle de couronne, angle de culasse, épaisseur rondiste %, table %), selon lesquels les pierres sont classées dans l’une des quatre catégories: de A à G, la lettre A définie la meilleur qualité de la taille.

Exemple d’information indiquée sur le certificat d’achat en Russie

Maybe you are interesting also in those posts

Extraction des diamants en Russie

Extraction des diamants en Russie

mercredi avril 1, 2020

La Russie produit 26% du volume mondiale de diamant     Groupe ALROSA se spécialise...

Classification des pierres en Russie

Classification des pierres en Russie

mercredi avril 1, 2020

Le défi d’un gemmologue Les gemmologues prennent en compte, lors de l’expertise des pierres, l’origine...

Découverte des pierres en Russie

Découverte des pierres en Russie

vendredi mars 20, 2020

La découverte des pierres en Russie s’est opérée très lentement. Contrairement à l’Europe de l’Ouest...

Recevez notre newsletter

Restez à jour avec les dernières nouvelles i-gem.eu. Bien sûr, nous ne vous envoyons pas de spam et vous pouvez vous désinscrire à tout moment.